1474-newsletter-maxi-mega-banniere.gif

RENDEZ-VOUS - FESTIVALS

© Shimabuku

Biennale de Lyon : Mondes Flottants, La Sucrière

du mercredi 20 septembre au dimanche 7 janvier - c'est vraiment pour les enfants

Etat d’apesanteur dans Les mondes fLottants d’Emma LaVigne
Certaines éditions de la biennale d’art contemporain ne semblent pas toujours très accessibles au jeune public (encore que souvent ce sont les adultes qui le décrètent). Cette 14e édition est tout le contraire ! Déjà le titre Mondes Flottants incite à la rêverie et à l’imaginaire, ce que les plus jeunes savent faire beaucoup mieux que les adultes, en général, sauf ceux et celles qui ont gardé leur âme d’enfant. Mais aussi parce que nombre d’œuvres n’auront aucun mal à activer leur sensibilité et même à susciter leurs questionnements et lâcher la bride à leur imagination. Et là, on peut dire qu’on est servi... sur un plateau. Notamment à la Sucrière. Dès l’arrivée avec For ever migrant, l’œuvre de Marco Godinho, des myriades de coups de tampon, forment des sortes de nuages sur la façade du bâtiment (qui continuent à l’intérieur) et invitent déjà à la rêverie. A l’entrée du rez-de-chaussée, on découvre la pièce de David Medalla, Cloud Canyon, un bassin rempli de mousse développant des formes étranges devant lequel les enfants ne pourront que s’extasier. Tandis que le grand drap de soie de Hans Haacke propage ses ondes aériennes et que les étranges modules de Robert Breer bougent imperceptiblement. Plus loin le sous-marin géant suspendu dans les airs de Damian Ortega déverse du sel sur le sol, alors que dans l’angle opposé se déploie la « fabrique de nuages » de Diana Thater. Nichées dans les silos, trois œuvres assez magiques sont à découvrir, celles de Susanna Fritschter, Doug Aitken et Tomas Saraceno et ses araignées travailleuses. Alors qu’au niveau 1 les phasmes ont remplacé les arachnides dans l’œuvre de Daniel Steegmann Mangrané, dans une sculpture vivante et sans cesse en mouvement. Les inquiétantes silhouettes de Dario Villalba, les Encapsulados, nous poussent vers les images de Apichatpong Weerasethakul qui présente ici un film tout à fait étrange projeté sur une plaque de verre. Choc des univers qui se frottent et sur lesquels on pourra se questionner le temps d’une pause dans la caverne gonflable de Philippe Quesne, Welcome to caveland ! Le troisième niveau invite à devenir visiteur-acteur, dans le laby- rinthe de Berger & Berger ou à emprunter un tunnel pour découvrir, au fond un mazwahule, un instrument de musique en bronze et de pouvoir le toucher. Après la Sucrière, la visite au MAC s’impose, ou une surprise attend les curieux.ses. Une drôle de tour sonore composée de transistors et de postes de radio, Babel a remplacé le Bizarre Bazar de Ben. Et le musée regorge de trésors. Tous les Modernes que la commissaire Emma Lavigne, a choisi.es sont réuni.es ici. Des boîtes en valises de Marcel Duchamp aux formes de Jean Arp en passant par les célèbres toiles trouées de Lucio Fontana, ou le mobile de Alexander Calder, 31 décembre, les grands noms se retrouvent dans les prêts des collections du musée national d’art moderne-Centre Pompidou et dans celles du MAC qui a ressorti des réserves des pièces de Laurie Anderson, Terry Riley, Nam June Paik et bien d’autres encore. Bref, un parcours touffu qu’on pourra terminer sous le Radome de Richard Buckminster-Fuller installé place Antonin Poncet et se laisser porter par la splendide installation aquatique de Céleste Boursier- Mougenot, Clinamen V4.
Avec l’atelier bac à sucre les enfants de 6 à 10 ans observent comment les artistes s’emparent des matières, des formes, des couleurs, des sons... puis ils se mettent au travail et réalisent leur œuvre d’art !
La visite complice se déguste en famille, parents et enfants de 6 à 11 ans se retrouvent à la Sucrière ou au Mac pour poser un regard commun sur les œuvres. Des ateliers un parent/un enfant permettent d’approfondir la découverte guidés par deux artistes, pour cette expérimentation trois dates… dimanches 15/10, 19/11 et 17/12. Pendant les vacances, la Sucrière ouvre ses portes aux tout-petits dès 3 ans. Des histoires fantastiques se chuchotent entre les murs, de drôles œuvres s’animent… c’est la visite des Sucripants !  
Les ados, quant à eux, ont leur workshop, deux jours pendant les vacances de la Toussaint pour naviguer dans les espaces, s’interroger, se concerter et créer ensemble une œuvre qui aurait eu sa place dans la sélection d’Emma Lavigne.   Belle biennale à tous !

Du mardi au vendredi de 11h à 18h, samedi et dimanche de 11h à 19h. Nocturnes jusqu’à 22h les vendredis 29/9, 13/10, 17/11 et 15/12 - Fermeture hebdomadaire le lundi - Fermeture exceptionnelle à 17h le 24 et 31/12

Concours dessin avec Japan Touch Junior 2017 !

envoi des dessins jusqu'au 16 septembre

Pour les 20 ans de One piece (le manga le plus lu au monde), la Japan Touch exposera les 20 dessinateurs amateurs sélectionnés !
Ils gagneront : des pass week-end pour la Japan Touch, de nombreux goodies One Piece (avec le partenaire Glénat) et les dessins confiés à l’auteur de la saga Eiichiro Oda.
Pour participer, c’est simple !
- Avoir moins de 18 ans
- Envoyer un (seul) dessin en rapport avec l’univers One Piece (ton personnage préféré, ta scène préférée, etc) avec ton nom, prénom, âge, email, numéro de téléphone et le nom, prénom et la signature d’un responsable légal inscrit au crayon à papier au dos du dessin, à l’adresse suivante : Asiexpo Events 4 Rue Saint-Sidoine 69003 Lyon au format A4 ou A3.
- Liker la page
Facebook Japan Touch Lyon et la page Facebook Glénat
Tous les dessins seront partagés sur la page Japan Touch. Les plus likés seront présélectionnés et le jury décidera ensuite des 20 finalistes.

Pour rappel, One Piece est le manga le plus vendu au monde avec plus de 415 millions d’exemplaires vendus. Publiée pour la première fois en 1997, la série connait un succès sans faille depuis lors. Le manga raconte l’histoire de Monkey D. Luffy, un jeune pirate qui, comme beaucoup d’autres pirates, veut retrouver le célèbre trésor «One Piece » qu’un pirate légendaire a laissé derrière lui. Il rassemble alors un équipage et acquiert un navire pour partir en quête de ce trésor mais va devoir affronter plusieurs rivaux ainsi que des agents du gouvernement sur son chemin.

Mangas, jeux vidéo, cosplay, animes mais aussi musique, voyage et arts traditionnels : la Japan Touch est le salon des amoureux du Japon sous toutes ses formes et tous ses aspects.Conférences, concerts, dédicaces, ateliers, rencontres, performances… Un programme riche et varié vous attend les enfants les 2 et 3 décembre, pour vivre pendant deux jours la culture nippone !
Toutes les infos sur le web Japan Touch.

© DR
© DR
© Nathalie Jomard

Le comptoir des jeunes parents

samedi 18 novembre

Comment faire garder son bébé ? Quels sont les atouts de la garde simple et de la garde partagée ? À quelles aides prétendre ? Comment calculer son budget de garde en fonction de ses besoins ? Comment gérer une réunion qui se prolonge ou programmer une soirée en amoureux ? Autant de questions que se posent inévitablement les jeunes et futurs parents.
Afin de les aider à s’y retrouver et à faire les bons choix pour leur enfant, Babychou Services organise la deuxième édition du « comptoir des jeunes parents », un événement gratuit et ouvert à tous les jeunes et futurs parents.

Au programme
- Un pot d’accueil pour partager un moment convivial et rencontrer d’autres jeunes parents ;
- Un kiosque info sur les modes de garde à domicile avec un professionnel pour accueillir et renseigner les parents ;
- Une conférence sur l’éducation bienveillante par un professionnel du soutien à la parentalité ;
- Un jeu concours sur la page Facebook Babychou Services « Notre 1re soirée à nous » afin de tenter de gagner une soirée de baby-sitting ;
- Un intervenant Babychou Services sera sur place pour s’occuper des enfants.

Les conseils d’une pro
Isabelle Dejean, coach de vie et professionnelle de l’accompagnement en maternité et de soutien à la parentalité, interviendra sur le thème de l’éducation bienveillante de 10h30 à11h30. L’occasion d’approfondir ses connaissances dans cette discipline essentielle pour les jeunes parents.



Rendez-vous à l’agence du 6e (82 rue tête d’or Lyon 6e) et à Oullins (31 rue de la république à Oullins) pour s’informer et partager un moment de convivialité.
Inscription au 04 27 89 39 26 en précisant votre agence.

© Disney

Mon festival à moi

du samedi 14 au dimanche 22 octobre

Le festival Lumière revient cette année avec une nouvelle programmation, enrichie et diversifiée, pour jeune public. 
Favoriser l’imagination et inciter aux rêves avec quatre chefs-d’œuvres des studios Disney : Les Aristochats, La Belle et la Bête, Le Bossu de Notre-Dame & Ratatouille. Mais aussi, éveiller les sens et provoquer le rire avec des ciné-concerts consacrés à Harold Lloyd et Buster Keaton, grandes figures du cinéma burlesque.
Au détour de ces grands films, les enfants se laissent émerveiller et divertir, amuser et ébahir, par une programmation qui leur est destinée. Tous les ingrédients sont réunis pour passer un formidable moment, autant pour les tout petits que les plus grands !

Au programme :

- Disney : Le Roi lion à la Halle Tony Garnier, écran géant et goûter...

-
"Disney et la France" avec Les Aristochats, La Belle et la bête, Le Bossu de Notre-Dame et Ratatouille. Des rencontres et des animations à l'issue des séances...

- Burlesque : la découverte du cinéma burlesque américain avec Harold Lloyd et Buster Keaton, génies comiques du cinéma muet, et des séances en ciné-concerts ;

- Belle et Sébastien : avant-première du troisième volet, réalisé par Clovis Cornillac ;

- Les Toiles des Mômes au festival Lumière : Le festival s’associe aux Toiles des mômes, organisé par le GRAC du 21 octobre au 5 novembre dans 37 salles de la région. Cinq séances de classiques Disney et de films burlesques, dimanche 22 octobre, en Métropole. Lumière, ce sont également des milliers de scolaires, et un Prix des lycéens, remis en fin de festival.

Profitez de grands classiques du cinéma à découvrir en famille.
Bon festival les enfants !

1566-the-pianist.jpg

TOUJOURS D'ACTUALITE