1873-banniere-Odyssee_des_femmes.png

AGENDA - AU MUSEE

Des parcours de femmes © Christine Rebet - Ultravision

Des parcours de femmes

Zoom sur les expos de Christine Rebet et Jasmina Cibic 

 

  • Dès 10 ans

 

Cet automne, le macLYON met en lumière des parcours de femmes aux univers très personnels et aux mondes si différents à travers des récits filmés.

Zoom sur  les expos de Christine Rebet et Jasmina Cibic

Christine Rebet est fascinée par l’illusion et la tromperie. Privilégiant les dessins à l’encre, elle les assemble image par image selon les techniques traditionnelles des débuts de l’animation. La répétition du dessin, à l’origine du mouvement, crée ce qu’elle nomme son « cinéma de papier ». Le cinéma d’animation permet plusieurs formes d’expérimentation, mais le processus de travail est laborieux. Elle réalise en équipe parfois jusqu’a 3500 dessins à la main pour voir naitre un film d’une durée d’un peu plus de 5 minutes.

Christine Rebet mêle histoire et fiction dans des univers fantasmés. Les sujets universels de ses films évoquent à la fois une réalité politique, la destruction du monde et l’assujettissement de l’être humain, mais aussi l’idée d’une métamorphose. Elle transcende l’imagerie par une poésie troublante, en explorant l’inconscient des spectateurs au moyen de mécanismes de manipulation. Elle invente ainsi un imaginaire permettant d’échapper au monde.


Pour son expo Escapologie, Christine Rebet présente six films d’animation
d’une durée de 3 à 8 minutes, dont un spécifiquement réalisé à cette occasion. L’univers singulier de chacun de ces films est accompagné de peintures murales et sur toile ainsi que de dessins.


Pour Jasmina Cibic, artiste-chercheuse, chaque projet de film est une occasion de se plonger dans les archives, dans leurs témoignages comme dans leurs silences
. Depuis plusieurs années, elle explore la notion de « don »,  notamment les formes et le rôle que ce processus peut occuper, en particulier entre les arts et la politique.  

À l’occasion de l’expo Stagecraft – une mise en scène du pouvoir,
le dernier film de Jasmina Cibic, intitulé The Gift, est présenté pour la première fois au public dans sa forme définitive. Il introduit, sous la forme d’un récit allégorique, une compétition au cours de laquelle s’affrontent un artiste, un diplomate et un ingénieur afin de déterminer ce qui, des arts, de la musique ou de l’architecture, constituera le meilleur don garant de la cohésion d’une société divisée.

Ce film met en scène plusieurs bâtiments emblématiques dont le siège du parti communiste à Paris construit par Oscar Niemeyer, le Palais des Nations Unies à Genève ou encore le Palais de la Culture à Varsovie, qui incarnent dans leurs collections et dans leur architecture cette fonction du don ainsi que la mise en place d’un vocabulaire artistique au service d’une dramaturgie politique.
Un immense banc invite le spectateur à s’asseoir pour s’immerger dans ce parcours artistique et rhétorique de 27 minutes.  

MacLyon
Expo Escapologie, Christine Rebet, en famille
Expo Stagecraft –une mise en scène du pouvoir,Jasmina Cibic, dès 14 ans
Jusqu’au 2 janvier 2022    

 

 

 

  • Où ?
    • Musée d'art contemporain (macLYON)
    • 81, quai Charles de Gaulle, Cité internationale, 69006 Lyon
    • 04 72 69 17 17
    • www.mac-lyon.com

     

     

  • Tarifs :

    enfant : Gratuit

    adulte : 8 €


1866-encart_presseOK.jpg
1889-insertion-ADG-300x600.jpg

TOUJOURS D'ACTUALITE