1302-la balmeDec14.jpg
Musée des Confluences évènement tout public, dès 4 ans

Musée des Confluences

tous les jours sauf lundi et jours fériés

Le grand vaisseau qui pointe ses ailes au confluent a enfin ouvert ses portes, après de longues années de retard et moult dépassements de budget. Le Nuage, comme ses concepteurs de l'agence Coop Himmelb(l)au l'ont baptisé, accueille les quatre espaces des expositions permanentes au deuxième étage, soit plus de 3000 objets répartis sur plus de 3000 m2 de surface, et les espaces d'expositions temporaires au 1er étage.
Écrin aux volumes incroyables, le nuage ressemble davantage à une boîte grise aux formes géométriques bizarres qu'à des gouttelettes de vapeur en suspension mais il remplit parfaitement son office de protection des œuvres dont certaines sont si fragiles qu'elles ne peuvent rester accrochées plus de 3 mois avant de rejoindre les réserves pour au moins un an (que le visiteur se rassure, étant donné la profusion des collections -2,2 millions d'objets répertoriés-, personne ne s'en apercevra). Chacune des salles permanentes est conçue comme une exposition en soi, qui fourmille et mêle le scientifique et le symbolique, l'art et la technique. Ainsi, la salle « Origines » s'ouvre par trois figures humaines féminines réalisées par une artiste et un anthropologue médico-légal, une Flores, une Néanderthal et une Sapiens, trois espèces humaines qui vivaient à la même époque, soit il y environ 90 000 ans. En tournant les yeux à gauche, le visiteur découvre les quatre espèces de grands singes, dont l'homme puis se retrouve nez à nez avec une sculpture inuit assez incroyable.
Puis se succèdent des squelettes de dinosaures, dont celui, immense, d'un Camarosaurus ou celui du fameux mammouth de Choulans. Ammonites, poussières d'étoiles, morceaux de lune et de Mars, instruments de mesure, calendriers, objets d'arts, le visiteur va de surprise en surprise. Ce sera la même chose dans les autres salles, où l'on se dit qu'on ne pourra jamais tout regarder, qu'on pourra revenir des centaines de fois avec les enfants. D'ailleurs, il vaut mieux commencer par découvrir les trois expositions temporaires, notamment celle consacré à l'une des figures du Musée, Émile Guimet. Intitulée Les trésors d'Émile Guimet, elle nous emmène sur les pas du créateur des musées Guimet de Lyon et Paris et explique comment il a constitué ses collections, l'un des fonds majeurs du musée des Confluences.
L'atelier Dragon nuage propose d'imaginer que l'industriel voyageur et érudit aurait rapporté un œuf de ses voyages lointains dans lequel serait niché un dragon. Les 4-7ans partent ainsi à la découverte de la vie du musée et de la conservation du patrimoine. Tandis que les 8-12 ans peuvent s'immerger dans La chambre des merveilles (la deuxième expo temporaire) et essayer de découvrir le mystérieux sortilège qui détruit les collections. De vraies merveilles à découvrir dare-dare.


Gallia Valette-Pilenko

Spectacles vivants En famille

La sorcière du placard à balais

du 20 au 30 décembre, sauf dimanche.

Pierre vient de s'acheter une maison. Mais attention, dans cette maison il y a un placard à balais et dans ce placard, il y a une méchante sorcière. Pour se débarrasser d'elle, Pierre va devoir faire preuve de courage et d'astuce. Heureusement, les enfants du public et des amis inattendus sont là pour lui venir en aide et grâce à eux, il pourra bientôt chanter sans crainte : Sorcière, Sorcière, prends garde à ton derrière !

Marionnettes Dès 5 ans

Guignol & Sieur Papillot

mercredi 24 décembre

Connaissez-vous la véritable et authentique histoire de la papillote de Noël ? Et bien voilà : il était une fois, un apprenti chocolatier qui s’appelait Guignol. Parfois, à l’insu de son maître, il faisait passer des petits mots d’amour à sa fiancée en les cachant dans l’emballage des chocolats. Jusqu’au jour où, catapostrophe… Vous voulez savoir comment finira cette histoire ? Rendez-vous aux musées Gadagne ! Pendant tout le mois de décembre, Guignol vous y attend avec de délicieuses… (mais chut… c’est un secret !)

Aventures Mômes
La Cité du chocolat
rendez-vous en famille

La Cité du chocolat

en décembre

Installée depuis 1922 dans la Drôme, la chocolaterie Valrhona régale les professionnels de la gastronomie et les gourmets. Avec l’ouverture de sa Cité du chocolat fin 2013, un lieu unique au monde, elle met son savoir-faire à la disposition de ses visiteurs et les emmène sur les chemins d’un monde délicieux fait de matières et de goûts, de gestes et de créations. Et d’artisans aussi.  
 Chic et choc
L’espace de découverte interactif est irrésistible par sa scénographie et ses outils résolument modernes : tablettes… tactiles, bornes jeux, contenus audio-visuels…. Ça commence fort, avec la remise pour petits et grands d’un plumier riche de 6 carrés de chocolat à déguster dans des endroits précis pour une parfaite osmose, et le distributeur de carrés de choc’ ! En suivant les instructions du chef virtuel, vos sens seront éveillés, prompts à poursuivre le parcours libre dans les 7 pôles. Livret-jeux en main, les enfants pourront déambuler à leur guise, en suivant Lili & Zoco, les mascottes de la Cité qui les guideront auprès des bornes interactives pour vivre des expériences uniques.  
Pôles d’attraction

Expérimentez le chocolat du bout des doigts, goûter-le et humer-le dans le « carré des sens ». Au « comptoir des recettes », on vous dévoilera – quelques-uns – des secrets qui font la richesse du chocolat : ses ingrédients, les proportions, les palettes de goûts… Dans l’espace des « plantations de cacao », c’est l’importance du terroir qui est passée au crible : culture, séchage, fermentation des fèves de cacao, développement durable, découverte des producteurs locaux… Dans « la chocolaterie », découvrez les gestes de celles et ceux qui fabriquent le chocolat, depuis la transformation de la matière première jusqu’à sa réalisation. N’oubliez pas de goûter à chaque fois et laissez-vous surprendre ! « le laboratoire des chefs » permettra à chacun de se glisser dans la peau d’un artisan pâtissier. « L’exposition des artistes » exhalera les valeurs des grands chocolatiers qui s’amusent à sculpter la matière. Enfin, au sein de « l’atelier du chocolat », vous approfondirez vos connaissances sur les différents assemblages, l’ouverture d’une cabosse, goûterez au praliné…. Des ateliers sont également proposés au fil de la journée.

Guignol et le Noël surprise
1279-musee-de-l-imprimerie-50-ans.jpg
1304-AMomes_Noel.gif

TOUJOURS D'ACTUALITE