1255-ma_maison_a_lugdunum.gif
Festival Play Time #3-2014 Rendez-vous En famille

Festival Play Time #3-2014

du 29 novembre au 4 décembre

Le CCNR s’est engagé depuis le mois de mai 2013 au sein du réseau européen Bamboo dédié à la création pour le jeune public. Ce projet souhaite développer et promouvoir, à l’échelle européenne, une nouvelle approche de la création destinée à ce public.

Notre Play time #3 est d’abord pensé cette année comme une résonance au projet Bamboo et présente deux artistes issus du réseau : le londonien Tim Spooner et Vincent Dupont, artiste coproduit par le CCNR. Pour compléter cette programmation le CCNR invite le photographe Sébastien Erome, le Collectif ÈS et les Hongrois József Trefeli & Gábor Varga.

Ce nouveau temps fort est l’occasion de découvrir des artistes talentueux et innovants pour la première fois confrontés à la création pour le jeune public et dont la présence dans la région est inédite.
Cette nouvelle édition de Play time en collaboration avec l'Espace Baudelaire de Rillieux-la-Pape fait la part belle à des créations inventives et exigeantes à destination des petits et des grands !

Fidèle aux années précédentes, le CCNR vous propose un bouleversement des repères, des habitudes et des sens !

Astérix : Le domaine des Dieux comédie familiale Dès 5 ans

Astérix : Le domaine des Dieux

Par Toutatis ! Dans une version plutôt cartoonesque avec Alexandre Astier aux dialogues… irrésistibles, revoici nos Gaulois… irréductibles, en guerre contre les Romains. Jules César en a ras la toge des Gaulois. Il n’arrive pas à en venir à bout. Aussi décide-t-il de les séduire en créant à côté du village un domaine de luxueuses résidences pour le peuple romain qui pourrait bien attirer les gaulois, jaloux de cet endroit paradisiaque. Mais Astérix et Obélix veillent et ne voient pas ce Domaine des Dieux d’un très bon œil. C’est sûr, ils feront tout pour déjouer les plans de Jules César. Les Romains vont en prendre pour leur grade. Péripéties et gags délirants garantis !

Erró, un monde d'images
expo En famille dès 6/7 ans

Erró, un monde d'images

du 15 novembre au 13 décembre

Super Erró ! Au fil de plus de 550 pièces qui jalonnent les trois étages au Musée d'art contemporain et les 40 œuvres exposés à la Mostra de Givors, le visiteur découvre une œuvre foisonnante et formidablement vivifiante. L'Islande, île de poètes et d'artistes, a enfanté son plus étonnant peintre, le premier story-teller de l'histoire de l'art. Erro, fils d'un peintre islandais, est un visionnaire. Ses tableaux, ce qu'il appelle des Scapes, et qu'il a commencés dès 1964, préfigurent les flux d'aujourd'hui, flux d'images, de textes qui se téléscopent. Dès cette époque, il arrête de créer ses propres images et pioche dans celles des autres, qu'il collecte un peu partout. Ainsi, les premiers collages les méca-make-up réalisés dès 1958 avec des exemplaires de l'Usine Nouvelle et des magazines de mode donnent à voir d'étranges portraits. Puis il systématise le procédé et réalise des collages qui lui servent de « croquis » pour des toiles de plus en plus grandes. Ainsi, chacun suit la progression de l'artiste au fil des étages, œuvres de jeunesse au premier, grandes réalisations et séries au deuxième et œuvres récentes au troisième. Puis filez à Givors, à la Mostra, pour découvrir avec les habitants, l’expo dont le fil rouge est la figure de la femme à différentes périodes et représentations, femme fatale, pin-up… C'est drôle, subversif, accessible et toute une ribambelle de propositions, visites guidées, ateliers, sont faites pour les plus jeunes.
GVP

Voir ! 50 ans de changements
expo en famille dès 6 ans

Voir ! 50 ans de changements

du 13 novembre au 1er mars

Créé en 1964 par le maître-imprimeur lyonnais Maurice Audin, le Musée de l’imprimerie fête ses 50 ans en s’offrant un sacré coup de jeune. Rencontre avec Alan Marshall, directeur du musée depuis 2002 après avoir été conseiller scientifique de cette belle maison qu’il connaît bien, parole d’Ecossais !

Quels sont les changements qui marquent les 50 ans du musée ?
Ce cinquantenaire est l’occasion de rajeunir sa collection permanente, un changement de cap amorcé avec ses expos temporaires depuis le début des années 2000. En 50 ans, les industries graphiques ont connu des évolutions fulgurantes, passant des techniques traditionnelles au numérique. Le musée créé à l’origine autour des livres, des estampes et des techniques d’impression s’est ouvert à la communication graphique d’où sa nouvelle appellation : Musée de l’imprimerie et de la communication graphique. La collection fait aujourd’hui une large place aux imprimés et objets des XIXe et XXe siècles et à leur foisonnante créativité graphique. Le parcours chronologique raconte six siècles de production graphique. Avec les mêmes vingt-six lettres, des images et des blancs on change le monde ! Il faut répondre aux questions des gens, aujourd’hui chacun fait de la mise en page sur son ordinateur et imprime sur une imprimante. Aux côtés des collections du grand patrimoine (bible de Gutenberg, incunables…) des imprimés de toutes sortes font leur entrée au musée, du ticket de bus à la casquette du Tour de France, de la publicité Vache qui rit à l’indicateur de chemin de fer, du journal gratuit à la pochette de disque de Johnny Halliday des années 60.

Parlez-nous de l’expo temporaire Voir ! 50 ans de changements

Elle rend hommage aux donateurs dont les apports constituent près de 50 % de la collection permanente. Souvent ils repèrent, avant les professionnels de la conservation, les documents patrimoniaux de demain notamment les imprimés éphémères qu’ils sauvent de l’oubli. L’expo présente un florilège de nos collections en multipliant les rapprochements inattendus entre des documents prestigieux ou fantaisistes des 50 dernières années. Parmi les pépites : le plus petit livre du monde, un livre écrit à la main, un livre censuré, une masse de billets de 500 francs compactés et déchiquetés, des cartes de voeux…

De nouvelles activités grand public sont également mises en place ?

Oui, le nouveau parcours du musée est prétexte à de nouvelles activités. Les ateliers et visites destinés aux scolaires, aux enfants et aux adultes vont s’enrichir de nouvelles thématiques : l’histoire de la presse, l’histoire de la publicité et les enjeux de la libre circulation de l’information. Signe des temps, votre programme possède sa version numérique. Grâce à Bulles de gones qui a lancé des éditions numériques pour tablettes et smartphones, notre programme entre à son tour dans l’ère du numérique avec en bonus des vidéos en réalité augmentée.

Hélène Chauveau

Festival Label soie
1289-a-l-ombre-d-une-histoire.jpg
1290-encart_Playtime_BDGweb.jpg

TOUJOURS D'ACTUALITE