e-recreabulles mobile
bon plan newsletter
dimanche 23 novembre 2014
1255-ma_maison_a_lugdunum.gif
rendez-vous

Quais du départ - invitations !

22 et 23 novembre
Quais du départ - invitations !

Quais du Départ c'est LE festival lyonnais consacré aux auteurs et réalisateurs qui nous livrent un regard croisé sur leurs voyages et leurs aventures, à la fois en mots et en images. Projections, présentations de livres, rencontres, cafélittéraire : autant de moments d’évasion et de rencontres consacrés à l’univers du voyage, source inépuisable de partage et de découvertes. Le temps d’un week-end, venez partager les expériences hors-normes du voyage, racontées et présentées par celles et ceux qui les ont vécues.
Quais du départ, a été créé il y trois ans grâce à une idée de François Chazelle, fondateur de la librairie Raconte-moi la Terre. Il est rapidement rejoint par Laure Dieulouard, coordinatrice du festival Curieux Voyageurs de Saint-Etienne, puis par Jean-Christophe Guérin, directeur général de l’agence de voyages sur mesure Continents Insolites.
L'Espace Moussaillons propose des ateliers sur le thème du voyage et de la découverte aux enfants de 5 à 10 ans, durant votre escale. Un coin jeux et lecture sera également à leur disposition.

Au programme 3 fillms à découvrir en famille, dès 6/7 ans : et des invitations avec Bulles de gones, partenaire du festival

UNE CONTREBASSE EN MÉDITERRANÉEDe Lucas Mouzas (54 min) - samedi à 16h30
Coproduction Land Doc Production / Dynamo Production / France TélévisionsThierry Petit, musicien de l’Orchestre National de Montpellier a sillonné avec sa contrebasse le bassin méditerranéen, à bord de son voilier transformé en studio mobile. A l'heure où de nombreux pays méditerranéens sont sous les feux de l'actualité, il a effectué un périple de 8000 kilomètres dans 6 pays...
 LA TERRE À BICYCLETTEDe Alice Goffart et Andoni Rodelgo (60 min) - dimanche à 11h
Un voyage de 7 ans, en famille, à vélo à travers les continentsEn 2004, Alice et Andoni enfourchent leurs bicyclettes et quittent tout, entamant un voyage plein d’incertitudes de 3 ans 3 mois et 3 jours. ils rentrent la tête pleine de souvenirs, d’anecdotes et avec une petite passagère clandestine qui verra le jour 3 mois plus tard.

TYSFJORD, LES ENFANTS D'ANTADe Bruno Peyronnet (52min.) / Coproduction Eliocom/MontagneTV - dimanche à 13h
Ski et kayak au Nord du cercle polaire : immersion en pleine nature ...L’équipe Rail & Ride est partie sur les traces d’un livre relatant les mémoires d’un lapon, Anta, et à l’instar des peuples nomades, en itinérance, a exploré en kayak et à ski le plus profond des fjords de Norvège. Une aventure, inédite et en totale immersion au cœur du pays Sapmi...

••• Lire la suite

expo

Erró, un monde d'images

du 15 novembre au 13 décembre

Super Erró ! Au fil de plus de 550 pièces qui jalonnent les trois étages au Musée d'art contemporain et les 40 œuvres exposés à la Mostra de Givors, le visiteur découvre une œuvre foisonnante et formidablement vivifiante. L'Islande, île de poètes et d'artistes, a enfanté son plus étonnant peintre, le premier story-teller de l'histoire de l'art. Erro, fils d'un peintre islandais, est un visionnaire. Ses tableaux, ce qu'il appelle des Scapes, et qu'il a commencés dès 1964, préfigurent les flux d'aujourd'hui, flux d'images, de textes qui se téléscopent. Dès cette époque, il arrête de créer ses propres images et pioche dans celles des autres, qu'il collecte un peu partout. Ainsi, les premiers collages les méca-make-up réalisés dès 1958 avec des exemplaires de l'Usine Nouvelle et des magazines de mode donnent à voir d'étranges portraits. Puis il systématise le procédé et réalise des collages qui lui servent de « croquis » pour des toiles de plus en plus grandes. Ainsi, chacun suit la progression de l'artiste au fil des étages, œuvres de jeunesse au premier, grandes réalisations et séries au deuxième et œuvres récentes au troisième. Puis filez à Givors, à la Mostra, pour découvrir avec les habitants, l’expo dont le fil rouge est la figure de la femme à différentes périodes et représentations, femme fatale, pin-up… C'est drôle, subversif, accessible et toute une ribambelle de propositions, visites guidées, ateliers, sont faites pour les plus jeunes.
GVP

••• Lire la suite

rendez-vous

Colmar, la magie de Noël

du 21 novembre au 31 décembre

Servant d'écrin à la fête, la succession des décors et des lumières entraîne le promeneur au fil des rues piétonnes du Vieux Colmar, à la découverte de ses 5 marchés de Noël . Des places illuminées de manière intime et conviviale abritent les marchés de Noël traditionnels de Colmar, scintillant d'objets de décoration de Noël et d'art de la table, de cadeaux originaux, mêlés aux spécialités culinaires d'où s'échappent des effluves gourmandes mêlant cannelle et autres épices.

A Colmar, "l'art et la tradition" sont les maîtres mots. La sélection des objets privilégie donc l'artisanat local et régional, les produits du terroir ainsi que les
gâteaux, pâtisseries et confiseries traditionnelles de Noël. Les objets proposés sur les marchés de Noël de Colmar ont ainsi été soigneusement sélectionnés pour le bonheur de tous et pour toutes les bourses.

Au total, cinq marchés de Noël traditionnels sont implantés au cœur du Vieux Colmar. En effet, le site lui-même apporte à chacun une connotation propre, une tonalité différente qui permet à chaque marché de s’identifier. Les maisonnettes ont été conçues par des architectes et architectes décorateurs dans le souci d'une intégration parfaite sur les diverses places en respectant et en mettant en valeur le patrimoine qui les entoure. Elles conférent à chaque petit marché l'image d'un mini village où il est agréable de prendre le temps de se promener.

Ainsi, le marché de Noël Place des Dominicains, au pied de l’église des Dominicains du 14ème siècle, dominé par les magnifiques vitraux illuminés à la nuit tombante a une dimension plus « spirituelle ». Le marché Place de l’Ancienne Douane et son bâtiment du Koïfhus, qui illustrait à l'origine le poids économique et sociale de la ville, est orienté vers une offre multiple et variée. Le marché intérieur du Koïfhus présente dans ses salles d'apparat, dont la prestigieuse salle de la Décapole, l'artisanat d’art ancien ou contemporain de notre région,  dans un cadre historique médiéval. Le marché de la Place Jeanne d’Arc offre une sélection de produits du terroir à déguster sur place ou à emporter, d'objets et de cadeaux artisanaux. Enfin, dans le quartier pittoresque de la Petite Venise, les enfants trouveront nombreux cadeaux, douceurs et animations.
Bon plan : ligne directe TGV Lyon Colmar

••• Lire la suite

rendez-vous

Festival Label soie

du 14 au 30 novembre
Festival Label soie

La vocation de cet événement est de mettre en avant la richesse de l'idustrie de la soie, de valoriser la diversité de ses innovations à la fois techniques, sociales et culturelles. Il montre que Lyon a su prendre appui sur un héritage exceptionnel pour continuer à construire l’avenir, en devenant un acteur majeur de la création, du design textile et des tissus techniques en Europe. Cette 4e édition est placée sous le thème de La révolte des Canuts de 1834.
La 4e édition du Festival Labelsoie, des canuts à la création contemporaine se déroulera cette année à Lyon du 14 au 30 novembre 2014.
Ce festival offre au public l’occasion de découvrir au cours de ces deux semaines la richesse et l’histoire de la soierie lyonnaise, -sociale, patrimoniale, culturelle économique…-, dans le cadre d’expositions, ateliers, rencontres, balades urbaines, spectacles, et visites dans toute la ville.

••• Lire la suite

expo

Voir ! 50 ans de changements

du 13 novembre au 1er mars

Créé en 1964 par le maître-imprimeur lyonnais Maurice Audin, le Musée de l’imprimerie fête ses 50 ans en s’offrant un sacré coup de jeune. Rencontre avec Alan Marshall, directeur du musée depuis 2002 après avoir été conseiller scientifique de cette belle maison qu’il connaît bien, parole d’Ecossais !

Quels sont les changements qui marquent les 50 ans du musée ?
Ce cinquantenaire est l’occasion de rajeunir sa collection permanente, un changement de cap amorcé avec ses expos temporaires depuis le début des années 2000. En 50 ans, les industries graphiques ont connu des évolutions fulgurantes, passant des techniques traditionnelles au numérique. Le musée créé à l’origine autour des livres, des estampes et des techniques d’impression s’est ouvert à la communication graphique d’où sa nouvelle appellation : Musée de l’imprimerie et de la communication graphique. La collection fait aujourd’hui une large place aux imprimés et objets des XIXe et XXe siècles et à leur foisonnante créativité graphique. Le parcours chronologique raconte six siècles de production graphique. Avec les mêmes vingt-six lettres, des images et des blancs on change le monde ! Il faut répondre aux questions des gens, aujourd’hui chacun fait de la mise en page sur son ordinateur et imprime sur une imprimante. Aux côtés des collections du grand patrimoine (bible de Gutenberg, incunables…) des imprimés de toutes sortes font leur entrée au musée, du ticket de bus à la casquette du Tour de France, de la publicité Vache qui rit à l’indicateur de chemin de fer, du journal gratuit à la pochette de disque de Johnny Halliday des années 60.

Parlez-nous de l’expo temporaire Voir ! 50 ans de changements

Elle rend hommage aux donateurs dont les apports constituent près de 50 % de la collection permanente. Souvent ils repèrent, avant les professionnels de la conservation, les documents patrimoniaux de demain notamment les imprimés éphémères qu’ils sauvent de l’oubli. L’expo présente un florilège de nos collections en multipliant les rapprochements inattendus entre des documents prestigieux ou fantaisistes des 50 dernières années. Parmi les pépites : le plus petit livre du monde, un livre écrit à la main, un livre censuré, une masse de billets de 500 francs compactés et déchiquetés, des cartes de voeux…

De nouvelles activités grand public sont également mises en place ?

Oui, le nouveau parcours du musée est prétexte à de nouvelles activités. Les ateliers et visites destinés aux scolaires, aux enfants et aux adultes vont s’enrichir de nouvelles thématiques : l’histoire de la presse, l’histoire de la publicité et les enjeux de la libre circulation de l’information. Signe des temps, votre programme possède sa version numérique. Grâce à Bulles de gones qui a lancé des éditions numériques pour tablettes et smartphones, notre programme entre à son tour dans l’ère du numérique avec en bonus des vidéos en réalité augmentée.

Hélène Chauveau

••• Lire la suite

expo

Jacqueline Delubac

du 7 novembre au 16 février

Cet automne le XXe siècle est à l’honneur au Musée des Beaux-Arts. Avec une exposition autour du legs de Jacqueline Delubac, petits et grands vont pouvoir se régaler de plus de trois cents pièces, de Degas à Bacon en passant par Fautrier et Dubuffet. Divisée en six sections présentées sur les deux étages de l’espace d’expos temporaires, l’exposition présente des peintures mais aussi de nombreuses photos, des lettres, des sculptures dans le cadre de l’appartement de la comédienne rue Elisée Reclus. De l’entrée, le visiteur passe dans le corridor pour ensuite parcourir l’ensemble des pièces de l’appartement et découvrir au fil de la visite les choix de celle qui fut initiée à l’art par Sacha Guitry, mais devint très vite beaucoup plus audacieuse que son premier mari. Jacqueline Delubac commence sans doute sa collection avec l’argent des bijoux que Guitry lui a offerts, en achetant un Dufy peint deux ans auparavant. Dès 1951, après avoir mis fin à sa carrière de comédienne, le rythme des acquisitions s’accélère. Elle visite directement les artistes, son instinct sûr et avant-gardiste lui permet d’acquérir bien avant tout le monde, des peintures de Poliakoff, de Fautrier, de Dubuffet alors peu connus. Sous nos yeux se dessine une histoire de la peinture de la fin du XIXe et du XXe siècle, les trente-huit pièces léguées au musée ainsi que des prêts de différentes galeries, collections privées et musées français. A découvrir en famille, sans nul doute !
Bon plan : les dimanches à 10h30 et 14h15 (les mercredis à 14h30 pendant les vacances) durant 1h30, petits et grands découvrent l’art en s’amusant. Visites adaptées aux enfants de 6-12 ans.

Gallia Valette-Pilenko

••• Lire la suite

Agenda : je cherche une sortie ok

ok

ok

1288-grumeau-300x600.gif
1290-encart_Playtime_BDGweb.jpg
rss
facebook
twitter
 
Qui sommes-nous ?Nos éditionsEnvoyer un programmeRéférencer votre activitéContacter la rédaction
Plan du siteMentions légalesPartenairesAccès annonceurPublicité